Bienvenue en Périgord, terre de diversité

Le Périgord est un ancien territoire qui occupe approximativement le département de la Dordogne, dont le fleuve le traverse de part en part. Cette terre du sud-ouest est incroyablement riche d’un point de vue historique, gastronomique, culturel, mais également pour la diversité de ses paysages. Le Périgord est d’ailleurs découpé en quatre territoires : le Périgord Noir, le Périgord Vert, le Périgord Pourpre et le Périgord Blanc. Avec ses plaines, ses cours d’eau, ses forêts et sa terre incroyablement riche, la culture de nombreuses spécialités y est possible. Le Périgord séduit alors les plus gourmands avec ses fraises, ses truffes ou encore ses noix. Amateurs d’histoires, vous serez également charmés par l’exceptionnel patrimoine culturel et archéologique qu’abrite le Périgord : grottes, chateaux, villages historiques, etc.

Dans les Rues de Beynac en Dordogne Périgord Noir

Dans les Rues de Beynac en Dordogne Périgord Noir – Photo Instagram par @aufilduperigord

Les différents Périgords

Le Périgord Noir

Le Périgord Noir est l’appellation que l’on donne historiquement au sud-est du Périgord. En son centre, il accueille la célèbre ville de Sarlat La Cadena. Si cette région naturelle est productrice de truffe, ce n’est pourtant pas pour cela qu’on la surnomme ainsi. Le Noir fait ici référence aux teintes sombres des chênes qui peuplent les forêts de cette partie du Périgord. C’est aussi dû à l’incroyable richesse de la terre de cette zone traditionnelle de la Dordogne. Le Périgord Noir est traversé d’est en ouest par la Dordogne et au nord-ouest par la Vézère, ce qui décuple la richesse de ses terres agricoles.

Le Périgord Noir est connu notamment pour son patrimoine archéologique. En effet, se trouvent au nord de cette région les grottes de Lascaux dans la région de la Vézère. Ce sont sans doute les grottes préhistoriques les plus connues de France, en partie pour les productions artistiques qui ornent les parois. Vous pourrez également poursuivre les découvertes historiques et culturelles en visitant des sites préhistoriques aux Eyzies-de-Tayac, ou encore des vestiges d’occupation troglodyte.

Vous ne pourrez passer à côté non plus de la ville de Sarlat, dont l’architecture et l’atmosphère chaleureuse ne manqueront pas de vous séduire. Les nombreux châteaux du Périgord Noir sont également des sites exceptionnels à visiter, comme le château de Beynac, Castelnaud ou encore le château de Losse qui est plus récent (de style Renaissance) et qui est une merveille à visiter pour les amateurs de jardins.

Le Périgord Vert

Le Périgord Vert occupe quant à lui la partie la plus au nord de la Dordogne en s’étalant autour de la ville de Nontron. Situé à proximité du Massif Central, ses terres sont granitiques et sa végétation est plus claire en raison de l’omniprésence de l’eau. Prairies vertes, chênes clairs et châtaigniers lui doivent alors son nom de Périgord Vert.

Le Périgord Vert se découvre en profitant de sa nature luxuriante. De nombreuses balades peuvent se faire en famille, dans les forêts, en longeant des cours d’eau au creux des vallées. Cette région périgourdine regorge également de plans d’eau propices à de nombreuses activités aquatiques (pêche, baignade, paddle, etc.).

Le Périgord Vert est également doté d’un fort patrimoine culturel. Le château de Puyguilhem à Villars fera rêver les amateurs d’architecture du XVIème et ne sera pas sans vous rappeler les célèbres châteaux de la Loire. Si vous passez par Villars, ne manquez pas sa grotte préhistorique dont le site est également connu sous le nom du Cluzeau. Un peu plus au sud, vous trouverez la Venise du Périgord et son exceptionnelle abbaye. C’est Brantôme qui se cache sous ce surnom, qui n’est autre qu’une charmante ville dont le centre s’est développé sur une île. Les habitations caractéristiques de la région se succèdent et sont bordées par la Dronne.

Le Périgord Pourpre

Le Périgord Pourpre recouvre le sud-ouest du département de la Dordogne. Il a la particularité d’avoir une grande partie de son territoire recouvert par des vignobles. Les couleurs flamboyantes et pourpres des feuilles de vigne à l’automne ont donné le nom de Périgord Pourpre. La ville la plus importante de cette région de la Dordogne est Bergerac, situé aux abords du fleuve de la Dordogne qui traverse le pays Pourpre. Le climat particulièrement tempéré de cette région a permis le développement d’un incroyable patrimoine viticole. C’est la raison pour laquelle nombre de ses sites à visiter son liés à cette activité agricole dominante dans le Périgord Pourpre.

La ville même de Bergerac, mais surtout son bourg historique vous séduiront par ses vieilles ruelles, son architecture traditionnelle et ses nombreuses places propices à la dégustation d’un spécialité périgourdine accompagnée d’un verre de vin du pays.

Vous pourrez poursuivre la visite du Périgord Pourpre en vous aventurant du côté de petits villages médiévaux parmi lesquels se trouve Issigeac, situé à proximité des vignobles et du château de Monbazillac. Le village de Monpazier, qui a obtenu le label Plus Beaux Village de France ne manquera pas de vous séduire non plus avec ses maisons en pierre apparentes typiques et historiques.

Le Périgord Blanc

Enfin, le Périgord Blanc occupe la partie centrale du Périgord, développé autour de la ville de Périgueux. Son appellation provient de la couleur de ses sols, qui sont beaucoup plus calcaires dans cette partie de la Dordogne. Le Périgord Blanc est connu pour cultiver essentiellement des céréales. Vous découvrirez donc nombre de champs de céréales en visitant ce territoire.

Au coeur de la ville de Périgueux, se trouve la cathédrale Saint-Fronc. Son architecture byzantine contraste étonnamment avec ce que vous aurez l’occasion de voir dans le reste du Périgord. Pour son originalité et sa beauté, elle mérite le détour.

Si vous êtes en quête de plus de verdure, éloignez-vous d’une quarantaine de kilomètres de Périgueux pour vous rendre au château de Hautefort, magnifique témoignage du XVIIème siècle. Ce château est entouré de jardins à la française, qui sont eux-mêmes bordés par un environnement naturel exceptionnel.

Visiter le Périgord

Les mois les plus estivaux de l’année (de mai à septembre) sont à privilégier pour visiter le Périgord. En effet, la météo est plus clémente et les températures douces sont idéales pour profiter des sites naturels et visiter les nombreux villages de cette région. En juillet et août, il y a plus de monde mais tous les sites sont ouverts. En hiver, cette région reste belle mais de nombreuses activités et établissements sont fermés.